Courtier immobilier Sherbrooke, premiers acheteurs, achat propriété, Estrie, Magog, Orford, Eastman, Saint-Denis-de-Brompton, Austin, 8 erreurs fréquentes à éviter
Retour aux articles

Premiers acheteurs : 8 erreurs fréquentes à éviter

L’achat d’une première maison est une étape stressante… qui peut comporter certains pièges. Heureusement, plusieurs d’entre eux peuvent facilement être évités. Parcourez cet article pour découvrir 8 erreurs fréquentes à ne pas commettre, ainsi que de précieux conseils destinés aux premiers acheteurs.

1. Ne pas connaître l’état de son crédit

Pour obtenir un prêt hypothécaire, vous devrez connaître l’état de vos finances et de votre dossier de crédit. Si votre situation ne répond pas à certains critères, votre institution financière pourrait refuser de vous octroyer le financement demandé. Après tout, rien de pire que d’atteindre régulièrement la limite de votre carte de crédit ou d’être incapable d’en rembourser le solde pour maintenir une bonne cote de crédit.

2. Ne pas avoir de préapprobation hypothécaire

Une préapprobation hypothécaire permet de connaître votre capacité d’emprunt et la valeur de la maison que vous pouvez acquérir. Vous obtiendrez alors une preuve attestant le montant du prêt pour lequel vous êtes admissible, incluant le taux d’intérêt, et celui de la mise de fonds. De plus, n’hésitez pas à remettre en question la somme maximale qui peut vous être prêtée : les premiers acheteurs sous-estiment fréquemment les sacrifices que nécessite l’accession à la propriété.

3. Ne pas connaître les aides financières offertes aux premiers acheteurs

Le gouvernement du Canada et du Québec – tout comme plusieurs villes et municipalités – offrent diverses aides financières aux premiers acheteurs, dont l’Incitatif à l’achat d’une première propriété. Gardez l’œil ouvert : ces subventions et crédits d’impôt pourraient vous donner le coup de pouce nécessaire pour réaliser votre projet immobilier.

4. Acheter la première propriété visitée

Vous avez été charmé par la décoration intérieure d’une maison? Vous vous voyez déjà élever vos enfants dans le quartier? Prenez un pas de recul. En visitant plusieurs habitations avec un courtier immobilier et en posant de nombreuses questions, vous serez en mesure de comparer vos options et de considérer le potentiel de chacune d’entre elles de manière objective.

5. Ne pas faire inspecter la propriété

Négliger l’inspection préachat est aux risques et périls de l’acheteur! En confiant cette tâche à un inspecteur en bâtiment qualifié, vous connaîtrez l’état réel de la propriété, incluant les problèmes potentiels et les travaux à effectuer. En prime : vous obtiendrez quelques arguments supplémentaires pour négocier le prix de vente ou certaines conditions d’achat.

6. Sous-estimer l’ampleur des travaux

Rares sont les propriétés qui correspondront à vos préférences personnelles en tout point. Souvent, les premiers acheteurs ont tendance à minimiser l’ampleur des rénovations à effectuer : toiture, portes et fenêtres, revêtements de sol, peinture, etc. Que vous comptiez réaliser celles-ci par vous-même ou que vous fassiez appel à un spécialiste, évaluez si le jeu en vaut la chandelle avant de présenter une offre d’achat. 

7. Ne pas calculer les frais de clôture

Acheter une première maison n’implique pas seulement d’amasser la mise de fonds nécessaire; vous devrez également assumer plusieurs autres frais. Déménagement, ameublement, frais de notaire, droits de mutation, impôts fonciers et taxes scolaires : budgétez l’ensemble des dépenses de manière exhaustive avant de vous lancer dans l’aventure.

8. Ne pas demander l’aide de professionnels

Le marché immobilier est complexe, surtout pour les premiers acheteurs. Un conseil : ayez recours aux services d’experts tout au long de vos démarches. Ceux-ci pourront vous renseigner sur les tendances, le type de construction, les techniques de négociation et les aspects légaux.

Pour diminuer les risques et éviter quelques faux pas, faites équipe avec un courtier immobilier. En vous faisant profiter de ses connaissances et de son expertise, il vous aidera à devenir propriétaire dans les meilleures conditions possibles.

Source : Centris

Courtier immobilier Sherbrooke, premiers acheteurs, achat propriété, Estrie, Magog, Orford, Eastman, Saint-Denis-de-Brompton, Austin, 8 erreurs fréquentes à éviter

Et assurez-vous de consulter tous nos articles portant l’étiquette ACHAT pour découvrir tous nos conseils concernant l’achat d’une propriété !

Partager :
  • 599
  • 0